«Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent»
Extrait de l’article 27 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme
Logo_Art27_JPEGSi on désire avoir une vie culturelle active mais qu’on n’a pas de budgets assez étendus pour s’offrir ce type de sorties, il est possible d’y accéder, grâce à un tarif unique à 1,25€, ni plus ni moins.

Initialement, ce système a été mis en place pour que chaque personne, bénéficiant d’une aide à l’insertion sociale et/ou professionnelle, puisse en profiter mais, par manque de financements, il a fallu se résoudre à ne privilégier que ceux inscrits dans une des associations conventionnées avec l’asbl Article 27, qui est à l’origine du projet.

Afin de poursuivre leurs objectifs, un partenariat étroit s’est formé au sein de l’asbl Article 27 entre des organismes sociaux pour leurs qualités de diffuseur d’information, de sensibilisateur et des organismes privés ou publics culturels donnant un accès libre à leur programmation.

Pour participer concrètement, l’utilisateur doit fréquenter l’un de ces partenaires sociaux. Un ticket modérateur article 27 lui sera remis dès qu’il décidera de participer à l’une des manifestations artistiques des partenaires culturels dont vous trouverez une liste exhaustive sur www.article27.be/article27/partenaires-culturels-article27.php
Vous pourrez alors choisir une activité parmi une centaine de lieux culturels où différents loisirs y sont proposés tels qu’un spectacle de théâtre, de danse, de cirque ou jeunes publics, un film au cinéma, un concert, une exposition, une visite au musée ou autres découvertes du patrimoine,…voici un lien vers l’agenda actualisé en Communauté française: www.article27.be/agenda/index.php

L’article 27, ce n’est pas qu’une entrée réduite, ça permet aussi d’élargir le cercle de ses connaissances, d’étendre ses horizons, son bagage culturel, en effet, il n’est pas question de séparer le public de ces rencontres où se mêlent enfants, adolescents, familles, groupes de personnes issus de tout niveaux de vie.

Pour que tout se déroule comme il faut, il est préférable de signaler lors d’une réservation, que vous êtes un spectateur qui bénéficie d’un tarif préférentiel article 27, sans pour autant être discriminé au niveau des horaires et de la programmation, ça n’empêchera pas non plus d’être considéré, de même que son voisin, comme un spectateur à part entière.